Menu

La Champagne

Rares sont les vignobles qui peuvent s'enorgueillir de représenter à ce point la fête et le luxe…

Le Champagne est indissociablement lié aux « bons moments » qui jalonnent notre vie, à tel point que les « bruts » issus d'autres vignobles (dont la qualité est parfois au moins égale à certains vins de Champagne) ont le plus grand mal à se faire une petite place au soleil…

Parler de la Champagne, c'est partir pour un long voyage, géographique, géologique, historique, technique, et même juridique…

Je me contenterai donc de vous parler globalement de ce vignoble, en essayant de ne pas trop rentrer dans les détails, même si bon nombre d'entre eux pourraient expliquer « l'exception Champenoise »…

Situé à 150 Km à l'est de Paris, ce vignoble trouve ses racines dans la période gallo-romaine… Il est habituellement admis que « l'acte fondateur » du vignoble de Champagne date de 1114, lorsque Guillaume de Champeaux, Archevêque de Châlons-en-Champagne fait rédiger une charte dans laquelle il confirme l'Abbaye de Saint Pierre aux monts dans ses possessions agricoles et vinicoles… cette Abbaye est alors propriétaire de quasiment toutes les terres qui constituent le vignoble champenois actuel…

Cette charte prendra ensuite le nom officiel de « Grande Charte Champenoise »… Dès lors, la culture de la vigne va se faire dans les meilleures conditions. En 1584 naît la plus ancienne maison de vin de la Champagne encore en activité aujourd'hui : Gosset. A l'époque, la région produit des vins dits tranquilles, c'est à dire, non effervescents, très prisés par les cours des royaumes de France et d'Angleterre… Les vins d'alors sont d'un rouge très pâle, et ont un gros défaut, ils vieillissent très mal en barriques…

On décide alors de les mettre en bouteilles vers la moitié du 17ème siècle, pour assurer un meilleur vieillissement… La légende du Champagne est en route. L'atmosphère confinée des bouteilles provoque une effervescence naturelle de ces vins, ce qui provoque explosions de bouteilles, ou bouchons qui sautent, pour le plus grand malheur des vignerons champenois… Ces vins prennent le sobriquet de « Vin du diable » ou « saute-bouchon »…

Le premier a tenté de « maîtriser » cette effervescence est Dom Pérignon, alors moine bénédictin à l'Abbaye d'Hautvillers… Il utilise le bouchon de liège maintenu en place par de la ficelle (de chanvre) imprégnée d'huile…Il préconise aussi l'emploi de bouteilles plus épaisses pour tenter d'enrayer les pertes dues aux explosions de bouteilles sous la pression. Naturellement, l'élaboration du Champagne n'en n'est qu'à ses balbutiements.

La technique va s'améliorer au fil des années, tant au plan de la vinification et l'élevage du vin, que des moyens mis en œuvre pour le conserver en bouteille (verre spécial, plaque de muselet, etc, etc.)

Aujourd'hui, le Champagne c'est :
Un vignoble d'environ 34000 ha, qui s'étend sur 5 départements :
La Marne (67% du vignoble), l'Aube (22%), l'Aisne, la Haute Marne et même la Seine et Marne. 
Le vignoble est divisé en 4 zones : Montagne de Reims, Vallée de la Marne, Côte des Blancs, Côte des Bar.
17 villages bénéficient de l'appellation « Grand Cru », et 44 « Premiers Crus ».

La production s'est élevée en 2008 à 405 millions de bouteilles, produites par 4765 récoltants, 65 coopératives, et 289 négociants. Le négoce est propriétaire de 10% de la surface viticole, mais représente les 2/3 des ventes. Contrairement aux idées reçues, la France a absorbé 56% de cette production, 44% ayant été exportée. Enfin, le stock actuel est estimé à 1215 millions de bouteilles.

Les cépages les plus usités sont :

Le Chardonnay (cépage blanc)
Le Pinot noir 
Le Pinot Meunier (cépages noirs à jus blanc).

Le Champagne est bien souvent élaboré à partir de 2 ou 3 de ces cépages, dans des proportions qui varient selon les maisons et les Cuvées…

Le Champagne élaboré à base du seul cépage Chardonnay porte souvent la mention « 100% chardonnay ou encore « blanc de blancs », qui signifie Champagne blanc issu de raisins blancs.

De la même façon, un champagne portant la mention « Blanc de Noirs » sera composé exclusivement de Pinot noir, ou de pinot meunier, ou des deux…

La législation impose un vieillissement dans les caves du producteur d'au moins 15 mois pour les « vins sans année » et d'au moins 36 mois pour les « millésimés ».

Pour ceux qui voudraient des infos plus « pointues », je pense que le site suivant sera à même de les combler : www.maisons-champagne.com

Contactez-nous

Coup de coeur du moment
des Caves de Courcelles

Découvrez-le en cliquant sur le lien notre coup de coeur du moment !

Découvrez nos coup de coeur

Les horaires

Du Mardi au Samedi
de 9h30 à 12h30 et de 16h00 à 19h30
Le Dimanche
de 9h30 à 12h15

Les actualités

Découvrez l’actualité des Caves de Courcelles, ses offres, ses idées cadeaux, ses conseils...

Consultez également :