Menu

Un peu d'Histoire

L’histoire « urbaine » de notre quartier remonte à un peu plus de 150 ans, en gros au milieu du 19ème siècle. Avant 1840, notre quartier était couvert par des champs, des bois, et, paraît-il, de la … vigne !
Terres seigneuriales (dépendantes du seigneur de Clichy), puis réserves royales de gibier, ce sol que nous foulons était à égale distance de 2 châteaux !

1. le Château des Ternes (rue Bayen)
2. le Château de Monceau (place Lévis).

Il semblerait que notre quartier ait très longtemps dépendu de Clichy ou de Neuilly, même à partir de 1845, où il est pourtant situé à l’intérieur des fortifications, avant que Paris ne l’annexe officiellement en 1860. Le véritable essor de notre quartier se fait à partir des années 1850, sous l’impulsion d’Emile Péreire qui achète et revend des terrains à proximité du Chemin de Fer de Ceinture et perce de larges avenues (Av Gourgaud…). Le quartier commence à acquérir une très bonne réputation, et de nombreux hôtels particuliers (souvent magnifiques) et immeubles bourgeois fleurissent jusqu’au début du 20ème siècle, jusque sur la « voie de servitude des fortifications » (Bd Berhier côté n° impairs).

Au début des années 20, les fortifs sont démantelées, laissant la place, petit à petit, aux immeubles que nous connaissons aujourd’hui. Ainsi, les immeubles compris entre la porte Champerret et la rue de Courcelles, sont-ils construits, pour la plupart, entre 1924 et 1931. Notez que nombre de ces immeubles ont été conçus par l’architecte Jérôme Bellat, dont le square Bd Berthier porte le nom.

Les ilôts situés entre la Porte de Courcelles et la Porte d’Asnières sont achévés entre 1932 et 1933. A noter que tous les immeubles de la SAGI (autour de Paris) ont été conçus par le cabinet de l’ingénieur Louis C. Heckly.

Les derniers immeubles construits dans notre quartier sur les anciennes fortifs sont le 174 Bd Berthier en 1952, et le 9-9 bis rue C.Mendès en 1954.

La 2ème poussée urbaine dans notre quartier concerne la « Zone » dans les années 70, avec tout d’abord la construction du Périphérique en 1972, puis la construction des immeubles des ilôts « Courcelles-Pitet Curnonsky » et « Caporal Peugeot-Jacques Ibert » à partir de 1976, et les immeubles de la Porte d’Asnières (20-24) en 1978.

Enfin, les années 80-90 verront le quartier Champerret-Courcelles-Porte d’Asnières se doter d’équipements sportifs et scolaires modernes, d’un mini parc des exposition (l’Espace Champerret), et l’implantation de deux écoles d’enseignement supérieur :

* l’Ecole Européenne des Affaires, Porte Champerret (1992). * l’école des métiers de la table, rue J.bert (1981)

Contactez-nous

Coup de coeur du moment
des Caves de Courcelles

Découvrez-le en cliquant sur le lien notre coup de coeur du moment !

Découvrez nos coup de coeur

Les horaires

Du Mardi au Samedi
de 9h30 à 12h30 et de 16h00 à 19h30
Le Dimanche
de 9h30 à 12h15

Les actualités

Découvrez l’actualité des Caves de Courcelles, ses offres, ses idées cadeaux, ses conseils...

Consultez également :