La vallée du Rhône

 

Le vignoble de la Vallée du Rhône est un des plus anciens de France, puisqu'il aurait été initié par les grecs dans la période antique. Mais ce sont les romains qui le développèrent à partir de 125 Avant Jésus Christ. Au 14ème siècle, le vignoble prend encore de l'essor grâce à la papauté alors installée à Avignon… Le terme « Côte du Rhône » fait son apparition au 17ème siècle, pour devenir « Côtes du Rhône » au milieu du 19ème siècle. L'épidémie de phylloxera vers 1870 détruit totalement le vignoble. En 1937, le vignoble accède à la tant convoitée AOC.

Le vignoble de la Vallée du Rhône (à ne pas confondre avec les Côtes du Rhône) s'étend sur plus de 200 kilomètres de Vienne au sud-Est d'Avignon. On distingue traditionnellement 2 zones de production :

Le vignoble septentrional, entre Vienne et Valence, abrite les prestigieuses appellations tels Condrieu, Hermitage, Côte-Rotie, ou encore Cornas, ainsi que saint Joseph, Crozes-Hermitage, Saint Peray, et le minuscule et rare vignoble de Château Grillet (3,5 Ha).

Le vignoble méridional, à partir de Montélimar, où se situent en particulier Gigondas, Châteauneuf du Pape, Beaumes de venise, les appellations « Cotes du Rhône-Villages » et Côtes du Rhône. Il s'étend à l'Ouest jusqu'aux costières de Nîmes (à noter que Nîmes fait partie administrativement de la région Languedoc-Roussillon, mais que les Costières de Nîmes sont rattachées au vignoble Rhodanien). A l'Est, il s'étend jusqu'aux Côtes du Ventoux et du Lubéron.

Les producteurs disposent d'une grande variété de cépages pour élaborer leur vin.

Pour les rouges : la syrah (seul cépage autorisé dans la partie septentrionale à Cornas, Hermitage et Côte-Rotie en particulier), le grenache, le mourvèdre, le carignan et le cinsault, ainsi que quelques cépages d' « appoint » moins connus.

Pour les blancs : le viognier, cépage des incomparable Condrieu et Cht Grillet (présent également en petit pourcentage dans la Côte-Rotie), la roussanne et la Marsanne, dont sont issus en particulier les vins blancs de Hermitage, Crozes-Hermitage et Saint-Joseph. On trouve également selon les appellations du grenache blanc, de la clairette et du bourboulenc, entre autre.

La palette aromatique qui se dégage est vaste :

Pour les rouges, on oscille entre fruits rouges, épices, pruneau, poivre, mais aussi violette, réglisse, ou encore cacao, selon les origines.

Pour les blancs à base de Viognier, on trouve des notes d'abricot, de violette, de tilleul, amande…

Pour ceux à base de roussanne et Marsanne, plutôt l'aubépine, l'acacias, le miel, l'abricot…

Consulter nos vins de la vallée du Rhône Revenir en haut

Pour toute vos questions,
ou demande de renseignement :

Tél : 01 47 64 97 79

e-mail :

ou en utilisant le formulaire de contact

Accèder au formulaire de contact

Les Caves de Courcelles

Les caves de Courcelles - 206 Bis rue de Courcelles - 75 017 Paris - Tél / Fax : 01 47 64 97 79
Conseiller ce site à un ami - Ajouter ce site à vos favoris - Mentions légales

Accueil - Bourgogne - Beaujolais - Bordeaux - Sud Ouest - Vallée du Rhône - Languedoc
Autres Vignobles Français - Val de Loire - Champagne - Whisky - Whisky Ecossais - Whisky Irlandais
Autres Whisky - Eau de vis de Fruits - Armagnac - Cognac - Calvados - Vodka - Rhum - Vins mutés
Un peu d'histoire - Cadeaux d'entreprise - Conseils - Qui sommes-nous ?
Contactez-nous - Plan d'accès - Actualités - Newsletter